ON SE RAPPROCHE DU GOBI - 21/08/09
  

ON SE RAPPROCHE DU GOBI - 21/08/09

, le 09/09/2009

 

Plus on avance et plus c'est beau - 21 Aout 2009

T° Très chaud + de 30°

Reveil matinal pour Té (6H) !! Il veut aller grimper en haut de la colline pour voir le levé du soleil. Je le vois s'habiller et partir sur les rochers derrière la tente. Très bonne idée mais perso, je vais faire la même chose depuis mon sac de couchage avec la tente ouverte pour profiter de la fraicheur.

Vers 7H30, tous le monde se réveil et après une toilette rapide avec les lingettes (et oui pas de douche), on se fait un petit déj au pied de la montagne avec en bas des chevaux qui passent et mangent eux aussi.  Je pars à leur rencontre avec Badka pour voir le nomade et "papoter".

On ne traine pas et on plit baggages. Bolta propose à Té de conduire dans la plaine qui s'éclatte comme un enfant. Il faut dire qu'on roule en moyenne à 40/60 km/H.

Demande de pause toute les 10 minutes pour faire des photos car je n'ai jamais vu de paysage comme cela. Les photos seront plus belle les unes que les autres

 

On s'arrête sur un site ou se trouve disposé plein de petit monticule de pierre (entassé par les gens pour leur porter bonheur). Avec Spider, nous descendons explorer une "mini grotte" qui se rétrécie au fur et à mesure qu'on avance. Tant pis !! Demi tour et on repart après avoir prit un grand bol d'air.

Le guide nous propose d'aller plus loin voir les ruine d'un ancien palais au milieu de Gazrin Baga Chuluu. Cela s'appelle "Queen Castle". On reste impressionné de voir autant de verdure au milieu de toutes ces pierres. Fabuleux et en plus aucun touriste à l'horizon !

En redescendant, il me vient un mal de ventre et une fatigue qui me tombe dessus. A peine avoir grimpé dans la voiture, je m'endors suivi par mes 2 compères.

La fatigue et la faim se faisant sentir, on s'arrête au milieu de nulle part ! Perso, j'en prend plein la vue car il n'y a rien à l'horizon et les couleurs du sol et du paysage sont t absolument fantastique et trouble. Je n'arrive pas à croire qu'on va se poser là pour manger et Té nous prépare une bonne omelette comme à la maison.

SILENCE on respire !!!

Direction la ville pour recharger les batteries des appareils photos et oui déjà. La ville parait très pauvre et très sale. Pas dans le sens insalubre mais plus triste et grise. Je voient les gens défiler dans les rues et je me demande ce qu'ils font içi, de quoi ils vivent ??? Batka m'esplique qu'ils vivent du passage des touristes et des nomades car ils sont le dernier grand village avant le Gobi. Même aujourd'hui, je ne m'imaginerai pas vivre là-bas. Direction le marché assez atypique car il se trouve dans des boxs ou dans  des bâtiments ou chacun loue une pièce. C'est assez kitch mais il y a pas de quoi rire.

La journée passe très vite et pour notre nouvelle nuit, nous voulons voir de plus près les nomades et aller à leur rencontre. On s'aperçoit que dans certaine yourte, il y a déjà des touristes !!! On va finir par capituler et s'arrêter au pied d'une colline pour camper. On n'en peut plus de la voiture et on a mal aux fesses. Le site est vierge de vie. On pose vite le campement et avec Té on grimpe en haute de la colline car je me répète mais c'est à couper le nsouffle.

En redescendant, Spider m'éplique qu'elle était génée de rester avec notre guide qui je pense lui plait beaucoup. Mais comme Spider ne veut pas faire d'effort pour parler anglais, la communication est lourde.

Pause thé, puis chacun vaque à ses occupations jusqu'à l'heure du diner. Ce soir c'est coquillettes + vande. Pour nous trois, c'est un vrai régal et on se ressert mais pour nos hôtes, je suis pas sur qu'ils soient convaincu t !!!

Vers la nuit tombante, Té nous propose de se rapprocher des chevaux sauvages qui viennent d'arriver. Je suis la seule à le suivre. C'est méga impressionnant car on arrive après plusieurs minutes à se rapprocher à 2/3 mètres d'eux. Là, ils ne bougent plus et nous fixent tous. J'ai un peu peur et moi aussi je les fixe. Té tente de les caresser mais un bruit les faits détaler.

OUUUUUUUU Impressionnant...............

Quelle journée fabuleuse, encore une.

 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en