LA VALLEE DE L'ORKHON - 28/08/09
  

LA VALLEE DE L'ORKHON - 28/08/09

, le 02/08/2009

 

T° Nuageux, pluvieux, brumeux et bruine

 

Je me réveil vers 1H du mat avec une envie de pisser à cause du froid. En récupérant la lampe, je vois Elodie debout sur son lit et sa lampe dans la main. Une araignée lui ai tombé sur la tête et elle peut plus dormir. Elle va nous faire une vrai crise de panique et Oliv devra faire le tour de la yourte pour lui montrer qu'il n'y a rien. Malgré cela, elle veut plus se recoucher et souhaite aller dans la voiture mais ca c'est pas possible ! Bolta et Badka étant chez leurs amis, on gère la crise. Oliv arrive tant bien que mal à la calmer et à la remettre au lit bien enfermée dans son sac. 

Au levé du jour, le manque de sommeil se fait ressentir et à 7H30, Oliv boue sur place car il a besoin de sortir s'aérer. Il fait frais mais le soleil nous réchauffe et on part se ballader voir les yacks. On va bien rigoler en se mouillant les pieds et en imitant les animaux dans la vallée de l'Orkhon.  En voyant B&B prendre l'air, on se rapproche d'eux pour leur dire bonjour. 

Pour le petit déj, badka arrive avec du beurre frais de yack et des galettes. c'est vraiment super bon et on continue avec les tartines ...

Aujourd'hui, on monte à cheval voir les cascades.

Badka finit de seller les cheveux avec notre guide. Les chevaux sont trop beaux car ils sont pas très grands et assez nerveux et devant eux respect ! Je suis la première à essayer de grimper dessus, mais avec mes soucis de hanche, cela devient folklo et les mecs viennent à ma rescousse. 

OK, cette fois on est parti dans un climat de bruine et d'air frais avec un vent lorsque l'on part au trop. Qq photos en cours de route, pause au chute d'eau qui sont tranquilles et apaisantes. On est sur un site volcanique ce qui explique l'érosion des roches. 2 km plus loin, ils y a de petites chutes d'eau  et on essaye de voir les poissons qui remontent la rivère. Chacun ses rennes bien en main et on s'amuse à trotter ou à galoper et on a une sensation de liberté. On fera un grand tour pour se faire plaisir d'au moins + de 3H. Oliv au galot avec Badka font la course comme dans la chevauchée sauvage.

En attendant de récupérer les chevaux cet aprèm, on va se reposer et faire une sieste bien au chaud. Comme d'hab, je suis la 1ère à me réveiller et je pars faire qq photos au bord de la rivière. En revenant les chevaux sont à nouveaux prêt pour nous et on repart. Mais pour cet aprèm, seul 30 minutes nous sufiront car il se met à pleuvoir et on est glacé et j'ai mal à la hanche.

On doit se dépecher car on change de yourte pour Elodie suite à la nuit passée dans la première (elle pense qu'il n'y aura plus d'araignées ??) !! Mauvaise surprise pour moi car tjs pas de lumière et cette fois pas de bache plastique à relever pour voir le jour au travers + mon lit est bancal et va me casser les reins + la toile de la yourte n'allant pas jusqu'en bas, laisse passer les courants d'air !! ++++Elodie qui va dormir avec sa tente sous la yourte !! Là c'en ai trop pour moi et je commence à m'énerver.

Les mecs font du feu car on se les peles et je ne peux même pas sortir car dehors c'est la tempête.

Tout le monde jouent aux cartes et moi je traine sur mon nouveau lit ! Il est à peine 17H30 et j'ai l'impression qu'on me gache mes vacances et j'ai qu'une envie de partir. Finalemen, je sors me calmer en allant voir la traite des juments et en allant grimper sur le mont qui est face à nous. En rentrant, ils jouent toujours aux cartes ! mais Badkas'apprête à nous faire des spaghetti avec une sauce aux haricots.

Entre temps, on nous prévient que les musiciens sont arrivés dans la yourte ou l'on était initialement pour assister à un concert.

On s'installe et pendant 20 minutes, 2 musiciens vont nous donner un concert privé aux chandelles et à la fumée du poil, ce qui met une ambiance assez étrange. Les chants sont magiques et magnifiques à écouter. Les musiques sont traditionnelles ce qui me donne des frissons. A la fin, ont est tous bouleversé et les tensions sont apaisées. On peut aller manger.

Mais c'est sans compter mon impulsivité ! Lorsque les mecs sortent fumer, Elo fait une reflexion et je lui précise que c'est pour elle qu'on change de yourte, mais elle ne comprend pas et s'obstine à me dire qu'elle à rien demandé !! Enfin bref, on parle fort et je sors.

Tout le monde part se coucher et Elodie finira sous sa tente dans la yourte.

Quelle Betise !!!   


 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en